DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Magna et Fiat restent en lice pour le rachat d'Opel

Vous lisez:

Magna et Fiat restent en lice pour le rachat d'Opel

Taille du texte Aa Aa

A l’issue d’une réunion cette nuit entre représentants du gouvernement allemand et ceux de General Motors, la maison-mère d’Opel, Berlin a sélectionné l‘équipementier canadien et le constructeur automobile italien. L’objectif du chef de la diplomatie allemande est de trouver un repreneur avant que General Motors ne dépose le bilan et entraîne ses filiales européennes dans sa chute.

Fiat et Magna auront désormais accès aux comptes d’Opel pour, éventuellement, adapter leurs offres de rachat. L’enjeu est de taille pour les dirigeants allemands, à 4 mois des législatives ils comptent privilégier le projet qui supprimera le moins de postes. Les filiales de General Motors emploient près de 50.000 personnes en Europe.