DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enfants maltraités en Irlande : Le Pouvoir tape du poing sur la table

Vous lisez:

Enfants maltraités en Irlande : Le Pouvoir tape du poing sur la table

Taille du texte Aa Aa

Le Premier Ministre irlandais Brian Cowen a convoqué pour le début de la semaine prochaine les 18 congrégations mises en causes, car il souhaite qu’elles payent davantage les victimes.

La Presidente irlandaise, Mary Mc Aleese qui, certes, n’a pas de pouvoir exécutif, mais dont l’aura est considérable en Irlande est aussi officiellement intervenue dans ce dossier: “dans la mesure où les personnes qui ont commis ces crimes, car ce sont des crimes” a t-elle dit, “sont toujours en liberté, elles doivent être soumises à un procés criminel.”

L’une des associations de victimes a demandé aux congrégations de transmettre les noms et les dossiers de leurs membres impliqués dans cette affaire. En 2002, les congrégations avaient echappé aux poursuites en signant un accord avec le Gouvernement, et promettant de verser 127 millions d Euros d’indemnités. C’est dix fois moins que ce que réclament aujourd’hui les victimes. Entre 1930 et 1990, au moins 2000 enfants ont été régulièrement mal traités, violentés, parfois violés, dans des institutions catholiques en Irlande.