DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise d'Opel : Les salariés soulagés

Vous lisez:

Reprise d'Opel : Les salariés soulagés

Taille du texte Aa Aa

C’est le soulagement qui l’emporte chez les 55 000 salariés d’Opel en Europe, et notamment les 25 000 qui sont en poste dans les quatre usines en Allemagne, en particulier à Rüsselsheim, où quasiment un habitant sur trois travaille pour OPEL.

En Espagne, Opel emploie 7500 personnes dans l’usine de Figueruelas (Nord). Là aussi, l’optimisme est de mise. D’autant que l’usine, dont sont sortis l’an passé 423 000 vehicules, fait figure d’exemple en matière de productivité, et compte d’ailleurs bien faire valoir cet argument, si jamais des choix devaient être faits… En Angleterre, les 5000 salariés de la filiale Vauxhall espèrent eux aussi conserver leurs emplois. Enfin, en Belgique, les salariés du site d’Anvers se disent “soulagés”, mais ils savent qu’ils vont maintenant devoir négocier avec Magna, pour maintenir les 2500 postes de l’usine.