DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des débris d'avion repérés dans l'Atlantique

Vous lisez:

Des débris d'avion repérés dans l'Atlantique

Taille du texte Aa Aa

Un siège, des pièces métalliques, un gilet de sauvetage, des traces de kérozène, voilà ce qui a été repéré au milieu de l’Atlantique par les avions à la recherche de l’airbus A330. 35 heures après la mystérieuse disparition de l’appareil avec 228 personnes à son bord, l’annonce a été faite à Brasilia par le porte-parole de l’armée. Les petits débris ont été découverts à 650 km au nord-est de l‘île brésilienne de Fernando de Norohna. Impossible pour l’instant encore de confirmer qu’il s’agit de l’Airbus, et Jorge Amaral, porte-parole de l’armée brésilienne explique pourquoi : “En termes juridiques, nous ne pouvons par confirmer que c’est l’avion d’Air France. Parce que pour ça nous devons retirer de l’eau une piéce avec un numéro de série, une identification qui corresponde à l’avion d’Air France.”

Récupérer des débris lève une partie du mystère. Mais pour comprendre cette tragédie, il faudra chercher la réponse dans les boîtes noires, et ce ne sera pas chose facile “La recherche ultérieure d‘éléments qui seraient posés au fond de l’Océan sera très difficile, explique le commandant Christophe Prazuck, car le relief sousmarin est très abrupte et il est surplombé par 4000 mètres d’eau.” Les appareils de patrouille ont repéré les débris dispersés sur un rayon de 60 km. L’enquête sera longue et tès complexe, a prévenu Air France. La foudre, une attaque terroriste, aucune piste n’est aujourd’hui écartée par les autorités.