DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

General Motors : 56% des Américains préfèreraient que le constructeur disparaisse

Vous lisez:

General Motors : 56% des Américains préfèreraient que le constructeur disparaisse

Taille du texte Aa Aa

La relance pour General Motors après la décadence. C’est le pari que fait l’administration de Barack Obama. Le premier constructeur automobile des Etats-Unis a déposé son bilan hier. Le plan de restructuration de GM prévoit l‘émergence d’une nouvelle entité détenue dans un premier temps à une très large majorité par les gouvernements américain et canadien. Selon un sondage, 56% des Américains préfèreraient le voir disparaître plutôt que d‘être renfloué par l‘état.

Le président américain a justifié hier l’intervention de l’Etat en déclarant que l’effondrement de GM, mais aussi de Chrysler, qui a également déposé son bilan, “aurait eu un effet dévastateur pour d’innombrables Américains et aurait causé des dégâts énormes à l‘économie”. GM compte fermer 11 usines et en mettre trois au chômage technique. Le constructeur américain envisage de supprimer 21000 postes. La procédure de dépôt de bilan ne concerne pas les opérations du constructeur dans le reste du monde, a précisé GM.