DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les interrogations sur les causes du crash

Vous lisez:

Les interrogations sur les causes du crash

Taille du texte Aa Aa

Il s’agit sans doute d’une des plus grandes catastrophes dans l’histoire de la compagnie Air France : 228 personnes disparues, en plein vol, dans ce qui semble être un accident, mais dont les causes restent très floues. Il se dit que l’avion aurait été frappé par la foudre, qu’il y a eu une panne électrique. Ce qui est sûr qu’il y avait une forte dépression tropicale.

“J’ai fait souvent cette ligne, sur le même type d’avion comme commandant de bord, raconte Gérard Feldzer, directeur du musée de l’air et de l’espace au Bourget. On sait qu‘à cette période, les tempêtes se développent d’une façon monstrueuse. Si vous n’avez plus de radar, vous devenez aveugle, et vous ne pouvez pas faire de détour pour éviter ces orages. Et si vous rentrez dans ces orages, qui sont je le redis extrêmement violents, avec de la grêle qui peut être grosse comme le poing, et bien vous avez du mal à vous en sortir”. D’ordinaire, les avions sont conçus pour faire face à ce genre de turbulences. Raison pour laquelle les spécialistes évoquent non pas une cause unique, mais une accumulation de circonstances. Cet appareil, un Airbus A330, avait été mis en service en 2005 et révisé il y a un mois et demi.