DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enquête sur le drame du vol Rio-Paris sera très longue et difficile

Vous lisez:

L'enquête sur le drame du vol Rio-Paris sera très longue et difficile

Taille du texte Aa Aa

Il faudra du temps pour comprendre l’enchaînement des événements qui a conduit à la tragédie du vol Rio-Paris AF 447. Le Bureau d’Enquête et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile a prévenu que l’enquête serait très longue et difficile, mais qu’elle serait conduite avec la plus grande détermination, et en toute transparence.

“Quels que soient les enjeux, quel que soit ce que nous trouverons, quel que soit l’aspect plus ou moins dérangeant éventuellement de ce que nous trouverons, ce sera dit. Ce sera dit avec des mots simples, nous essayerons d‘éviter le langage des spécialistes”, a déclaré Paul-Louis Arslanian, directeur du BEA. Le BEA, qui envisage de publier un premier rapport fin juin, s’est dit pessimiste quant aux chances de retrouver les boîtes noires. Car les premiers débris de l’appareil ont été localisés au large des côtes brésiliennes, en plein océan Atlantique, dans une zone profonde et montagneuse. Même avec le renfort du navire français de recherche et d’exploration sous-marine le “Pourquoi pas”, attendu sur zone d’ici une semaine, il sera difficile de localiser et repêcher les boîtes noires à temps. Ces dernières sont en effet capables d‘émettre un signal pendant une durée maximum de 30 jours.