DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parti travailliste chavire, Blears démissionne

Vous lisez:

Le parti travailliste chavire, Blears démissionne

Taille du texte Aa Aa

Démissions, débâcle annoncée du parti travailliste aux élections, rien ne va plus en Grande-Bretagne, à la veille du scrutin européen et local. Gordon Brown se prépare à un remaniement de son gouvernement, qui devrait avoir lieu vendredi ou en début de semaine après l’annonce dimanche des résultats du scrutin européen. A chaque jour son lot de mauvaises nouvelles. Ce matin, c’est la ministre des Communautés et des affaires locales qui présente sa démission. Hazel Blears est victime elle aussi du scandale des notes de frais. Ses homologues de l’Intérieur, des Transport et des Finances sont sur le départ, eux aussi. Cela profite aux petits partis, comme le Ukip. Ce parti qui veut que la Grande-Bretagne sorte de l’Union européenne prend la deuxième place des sondages, reléguant les travaillistes à une humiliante troisième position.

Si le Labour est le grand perdant annoncé, à l’inverse David Cameron et les conservateurs caracolent en tête des sondages. Et pour séduire les eurosceptiques, nombreux dans le royaume, David Cameron promet de quitter le Parti Populaire Européen pour se rapprocher d’organisations plus europhobes.