DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Pays-Bas aux urnes

Vous lisez:

Les Pays-Bas aux urnes

Taille du texte Aa Aa

Ironie de l’histoire, le pays qui a dit non à la Constitution européenne a donné le coup d’envoi des élections européennes. Près de 13 millions d‘électeurs néerlandais votent pour désigner les 25 députés qui les représenteront au Parlement de Strasbourg. Une élection également à valeur de test pour le parti au pouvoir du Premier ministre Jan Peter Balkenende. Les chrétiens-démocrates sont crédités de 14% des voix, leurs alliés du parti travailliste emmenés par Wouter Bos, obtiendraient 12% des suffrages.

Dans un pays où l’Europe est toujours impopulaire, ce scrutin ne passionne pas. Ainsi, la participation ne devrait pas dépasser 40%, elle était de 39% en 2004. Les Pays-Bas présentent au total 17 listes et 289 candidats. Celui qu’il faudra suivre de prêt, c’est Geert Wilders. Son crédo: “moins d’Europe, moins de Bruxelles et plus de Pays-Bas”. Le parti de la liberté du député d’extrème-droite est crédité de 12% des voix. Islamophobe et anti-européen, son programme est sans ambiguïté: empêcher la Turquie d’adhérer, expulser la Roumanie et la Bulgarie et réduire la Commission européenne à un rôle purement économique. Selon une étude publiée fin mai, quelque 63% des électeurs se disaient mal informés sur l’enjeu du scrutin. Les Pays-Bas, trublion de l’Europe, entendent publier les résultats dès ce soir à la fermeture des bureaux de vote alors que la règle est d’attendre la fin du scrutin dans les 27 pays, ce sera dimanche soir.