DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

World Investment Conference de La Baule : comment l'Europe peut-elle attirer l'investissement?

Vous lisez:

World Investment Conference de La Baule : comment l'Europe peut-elle attirer l'investissement?

Taille du texte Aa Aa

Sous le soleil, la station balnéaire de La Baule sur la côte atlantique dans l’ouest de la France, est un charmant endroit pour passer ses vacances. Mais on peut être là aussi pour discuter de choses très sérieuses. La 7ème édition du World Investment Conference essaie de comprendre comment l’Europe peut rester attractive pour les investisseurs en cette période de crise. Pierre Guenant, patron de l‘équipementier automobile PGA, il est aussi le responsable de l’organisation de l‘évènement de La Baule.

“A travers cet échange d’idées, tous les participants peuvent repartir avec des idées et des capacités à réaliser ces idées qui sont importantes. Et aussi ce que je souhaite c’est que nous soyons capables, ce qu’on fait tous les ans, de créer un “book” de propositions et de remettre ces propositions – normalement il y en a une cinquantaine qui sortent de chaque conférence – aux politiques”. L’Europe est le continent oú se porte le mieux l’investissement. C’est ce que montre l‘étude de Ernst and Young. “D’abord la perception du monde entier, c’est normal, c’est que l’Europe est la vieille Europe, alors que l’Europe reste la première économie mondiale. ça veut dire surtout, explique Marc Lhermitte de Ernst and Young, que les projets à long terme – ce qui est normal aussi – sont plutôt vers les pays émergents, qui sont rès émergés : la Chine, l’Inde, l’Amérique latine, probablement la Russie aussi”. Pour des pays comme la Hongrie, La Baule c’est aussi des idées pour combattre la crise. “Nous avons introduit chez nous, affirme Istvan Varga les méthodes qu’on a l’habitude d’utiliser dans les affaires affirme Istvan Varga le ministre hongrois de l‘économie. Notre supervision des différentes actions que nous avons décidées pour gérer la crise est très stricte”. Selon les analystes, un an au moins se passera avant que le soleil brille à nouveau sur l‘économie mondiale et plus particulièrement européenne. Et La Baule y aura participé.