DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Européennes : l'abstention fait le jeu de la droite populiste néerlandaise

Vous lisez:

Européennes : l'abstention fait le jeu de la droite populiste néerlandaise

Taille du texte Aa Aa

A en croire les résultats provisoires, le PVV, le Parti pour la liberté de Geert Wilders devrait faire une entrée remarquée au parlement de Strasbourg avec quatre sièges sur les 25 attribués aux Pays-Bas. Son chef est convaincu que ce succès est idéologique.

“Nous avions un message fort, explique-t-il: nous ne voulons pas que notre argent soit dépensé en Roumanie ou au Portugal mais ici, aux Pays-Bas. Nous n’accepterons jamais une adhésion de la Turquie à l’Union européenne et nous ne voulons pas de super-Etat européen. Deuxièmement, les gens en ont assez de ce gouvernement et face à lui, nous constituons une alternative très forte, prospère et positive.” Autre formation en progrès : les centristes pro-européens de D66 avec 3 sièges. Bien qu’en tête, les chrétiens démocrates du premier ministre n’obtiendraient eux que 5 sièges contre 7 auparavant. Jan Peter Balkenende a félicité le PVV et D66, soulignant que l’un était eurosceptique et l’autre europhile. “Quant à mon propre parti, a-t-il dit, il reste le plus important, et je suis satisfait de ce résultat.” A noter aussi, la débandade de son allié travailliste qui perdrait 4 de ses 7 sièges à Strasbourg. Le grand vainqueur reste l’abstention, une fois de plus supérieure à 60%. Les résultats définitifs seront publiés dimanche.