DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obama pour deux Etats, israélien et palestinien; accueil prudent

Vous lisez:

Obama pour deux Etats, israélien et palestinien; accueil prudent

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama, au pied des pyramides d’Egypte. Pour autant, la visite du président américain ce jeudi au Caire était bien moins touristique que diplomatique. Pour le chef de la Maison-Blanche, il s’agissait de présenter un nouveau visage des Etats-Unis.

La politique menée par son prédécesseur avait soulevé un fort retentissement dans le monde arabo-musulman. Alors, Barack Obama a joué la carte de la conciliation. Ainsi concernant les relations israélo-palestiniennes, il a affirmé qu‘à ses yeux, la seule solution passait par la coexistence de deux Etats, israélien et palestinien. Aucune initiative réellement nouvelle dans ce discours. Ce qui explique l’accueil prudent. “Le discours du président Obama a préparé le terrain pour une solution avec deux Etats”, a analysé Saeb Erakat, principal négociateur palestinien. “Maintenant, a-t-il ajouté, j’espère que dans les prochains mois, le président Obama proposera un vrai plan avec un calendrier et des mécanismes de contrôle précis, afin que cette vision de deux Etats se traduisent en un engagement politique concret.” Côté israélien, certains se méfient des positions défendues par Barack Obama, même si officiellement, on dit partager la nouvelle vision américaine. “Israël partage l’espoir exprimé par le président Obama de voir les efforts américains inaugurer une période de paix et de réconciliation au Proche-Orient”, commente Mark Regev. Le porte-parole du gouvernement israélien précise aussitôt : “une période dans laquelle Israël serait reconnue en tant qu’Etat juif et dans laquelle nous pourrions vivre sans la peur de la violence et du terrorisme”. Dans son discours du Caire, le président américain a appelé à la fin de la colonisation. Ce à quoi l’actuel gouvernement israélien s’est toujours refusé, jusqu‘à présent.