DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scrutin test en République tchèque

Vous lisez:

Scrutin test en République tchèque

Taille du texte Aa Aa

Les Tchèques ont déjà commencé à voter pour les élections européennes : un scrutin qui plus qu’ailleurs aura valeur de test national en pleine crise politique.

L’ancien président, Vaclav Havel, figure de la révolution de velours, a tenu à rappeler l’importance pour les Tchèques de se déplacer aux urnes dans un pays où la participation devrait être inférieure à la moyenne des 27. Il faut dire que le président actuel, l’eurosceptique Vaclav Klaus, multiplie les déclarations fracassantes sur l’inutilité des élections européennes alors que la République tchèque est à la tête de la présidence tournante de l’Union. Une présidence européenne marquée par le départ de l’ancien Premier ministre, le libéral Mirek Topolanek, déchu fin mars par une motion de censure initiée par l’opposition. Libéraux et sociaux-démocrates devraient être au coude-à-coude à l’issue du scrutin dans un pays qui n’a toujours pas ratifié le traité de Lisbonne.