DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol 447 : les débris retrouvés ne sont pas ceux de l'A330

Vous lisez:

Vol 447 : les débris retrouvés ne sont pas ceux de l'A330

Taille du texte Aa Aa

Le mystère du vol 447 d’Air France reste entier après que l’armée brésilienne a admis que les débris retrouvés ne sont pas ceux de l’A330.

Des chasseurs militaires et des hélicoptères survolent la zone de 6000 kilomètres carrés en plein océan Atlantique où le vol Rio-Paris est susceptible de s‘être abîmé dans la nuit de dimanche à lundi avec 228 personnes à bord. Ce matin à Roissy, 10 000 employés d’Air France se sont réunis au siège social de la compagnie aérienne pour une cérémonie d’hommage aux victimes, et notamment à leurs collègues disparus. “Cela aurait pu être n’importe qui d’entre nous. Donc voilà on se soutient et on pense les uns aux autres,” dit une hôtesse de l’air.. “On pourra difficilement retrouver de la sérénité tant qu’on ne saura pas comment une chose comme cela est possible,” confie un pilote. Seules certitudes : des turbulences extrêmes et l’incohérence des vitesses mesurées par les instruments de bord et transmises aux contrôleurs aériens. Le constructeur Airbus a d’ailleurs adressé à ses clients un rappel sur les procédures à suivre en cas de tels dysfonctionnements.