DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Irlandais sanctionnent le gouvernement dans un triple scrutin

Vous lisez:

Les Irlandais sanctionnent le gouvernement dans un triple scrutin

Taille du texte Aa Aa

Le parti au pouvoir en République d’Irlande se dirige tout droit vers une déroute électorale historique après un triple scrutin alliant européennes, locales et législatives partielles.

A en croire les sondages réalisés à la sortie des bureaux de vote, le parti centriste Fianna Fail serait battu de 10 points par le parti d’opposition Fine Gael aux élections locales. Conduisant une politique d’austérité très impopulaire, le Premier ministre Brian Cowen s’est montré fataliste. “Il est raisonnable de dire que nous avons enregistré des résultats décevants, mauvais par rapport à nos standards, a-t-il réagi. En nous lançant dans cette campagne nous savions tous qu’elle allait être dure, étant donné notre situation économique et les décisions très difficiles que le gouvernement a dues prendre. Nous sommes donc suffisamment réalistes pour reconnaître que ça a été dur”. Malgré la lourde défaite qui se dessine, le Premier ministre a catégoriquement exclu de démissioner avant la fin de son mandat en 2012. Le leader de l’opposition, lui met la pression et réclame des législatives anticipées : “Et bien le Premier ministre a le droit de penser qu’il peut ignorer la force du message donné par la population hier. Le gouvernement lui ne peut pas, a commenté Enda Kenny. Donc à partir de là je pense que les résultats nous rapprocherons d’une élections générale, ce dont je me réjouis”. Les résultats des européennes ne seront dévoilés que dimanche soir, mais le parti au pouvoir s’attend là aussi à un vote sanction. Le scrutin européen est d’autant plus important dans ce pays qu‘à l’automne les Irlandais devrons à nouveau se prononcer par référendum, sur le Traité de Lisbonne.