DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un sous-marin nucléaire à la recherche des traces de l'Airbus disparu

Vous lisez:

Un sous-marin nucléaire à la recherche des traces de l'Airbus disparu

Taille du texte Aa Aa

Cinq jour que l’Airbus d’Air France a disparu au dessus de l’Atlantique, et toujours aucune trace de l’appareil. Alors, Paris a envoyé sur place un de ses sous-marins nucléaires. Avec ses puissants sonars, il pourrait aider à localiser l’avion, du moins ce qu’il en reste, et surtout les boîtes noires.

Les recherches par voies aériennes n’ont jusque-là rien donné. Les objets repérés ces derniers jours, ne sont plus visibles – peut être ont-ils coulé. Et d’ailleurs, personne n’est sûr que ces débris aient réellement appartenu à l’Airbus qui volait entre Rio et Paris… Alors le mystère reste entier autour de la disparition de l’appareil. Une panne technique ? Un bug informatique ? L’avion volait-il trop vite ou pas assez vite ? Chacun y va de son commentaire, en privilégiant l’hypothèse d’un accident technique. Pour autant, le ministre français de la Défense a pris le soin de rappeler que la piste terroriste n‘était pas exclue. Alors, dans cet océan de questions, une seule certitude, vérifiée à chaque jour qui passe : l’enquête sera longue et difficile.