DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ecolos et pirates en Suède, nationalistes au Danemark, et un prêtre orthodoxe en Finlande

Vous lisez:

Ecolos et pirates en Suède, nationalistes au Danemark, et un prêtre orthodoxe en Finlande

Taille du texte Aa Aa

En Suède, l’opposition sociale-démocrate prend l’avantage avec 24,6% des voix devant le parti de centre-droit au pouvoir des Modérés avec 18,8% des suffrages.
 
Forte percée des écologistes qui obtiendraient 10,8% des suffrages contre 6% en 2004. En revanche, recul du parti de la Gauche, crédité de 5,7% contre 12,8% en 2004.
 
A noter l’entrée à Strasbourg du Parti des Pirates qui veut principalement protéger la vie privée des
internautes et légaliser le partage de fichiers sur Internet. Chez les moins de trente ans, cette formation qui était encore considérée il y a deux ans comme une farce a réalisé le meilleur score.
 
Au Danemark, l’opposition sociale-démocrate arriverait en tête des Européennes avec près de 21% des suffrages. Elle perdrait néanmoins un siège avec 4 députés.
 
Les libéraux au pouvoir maintiendraient leurs trois sièges en obtenant 19,6% des suffrages. Leurs alliés conservateurs de la coalition préserveraient leur unique député avec 12,4% des voix.
 
Le Parti d’extrème-droite du peuple danois (PPD)gagnerait deux sièges avec 14,4% des suffrages.
Le Parti socialiste du peuple (opposition), avec 15,4% des voix, doublerait ses mandats, remportant deux sièges et le Mouvement populaire anti-UE garderait son unique siège de 2004 avec 6,9%. Le Danemark envoie 13 députés à Strasbourg.
 
En Finlande, il faut signaler une percée des nationalistes eurosceptiques. Selon des résultats provisoires, les Vrais Finlandais de Timo Soini obtiendraient 10% des voix contre 0,5% lors du précédent scrutin.
 
Enfin, pour la petite histoire, un prêtre orthodoxe a été élu député européen. Cela lui permet d’occuper un des deux sièges obtenus par le principal parti d’opposition finlandais.
 
Candidat pour les Sociaux-démocrates, il a été suspendu par son église.