DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives au Liban, la coalition anti-syrienne peut perdre la majorité

Vous lisez:

Législatives au Liban, la coalition anti-syrienne peut perdre la majorité

Taille du texte Aa Aa

Plus de trois millions de Libanais sont appelés aux urnes ce dimanche, pour des législatives. Un scrutin crucial pour ce pays longtemps déchiré. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu‘à 19 heures (heure locale, 18 heures, heure de Bruxelles).

128 sièges sont à pourvoir, pour représenter pendant quatre ans, la mosaïque des sensibilités religieuses et politiques, si complexe au Liban. L’opposition emmenée par le Hezbollah pourrait l’emporter. Le mouvement chiite, soutenu par la Syrie et l’Iran, est allié notamment avec les chrétiens maronites du général Michel Aoun. En face, une autre coalition rassemble des formations dites anti-syriennes, notamment le Courant du futur. Ce parti sunnite est dirigé par Saad Hariri, fils de l’ancien Premier ministre assassiné en 2005. Depuis cette date, le pays a failli sombrer dans la guerre civile, à plusieurs reprises. Et si aujourd’hui, le Liban connaît un calme relatif, certains redoutent d‘éventuelles tensions à l’annonce des résultats, sans doute demain. D’où le déploiement de nombreux militaires dans tout le pays.