DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vague bleue pour le Parti Populaire en Espagne

Vous lisez:

Vague bleue pour le Parti Populaire en Espagne

Taille du texte Aa Aa

En Espagne, les conservateurs du Parti populaire (PPE) emmené par Jaime Mayor Oreja arrivent en tête du scrutin avec plus de 42% des suffrages. Ils obtiennent 23 sièges sur les 50 attribués à l’Espagne au sein du parlement européen. C’est deux sièges de plus seulement que les socialistes mais pour le chef du parti, Mariano Rajoy, c’est incontestablement une victoire. Neuf ans qu’il attendait de pouvoir prononcer ces mots : “Nous avons gagné les élections et nous l’avons fait en menant une bataille digne, c’est notre meilleur score lors d‘élections européennes”.

Sur fond de crise économique profonde, les conservateurs ont misé sur les difficultés du gouvernement et cela a payé. Les socialistes de José Luis Rodriguez Zapatero subissent une défaite, la première dans un scrutin d’envergure nationale depuis leur arrivée au pouvoir en 2004. Pour la tête de liste du parti, Juan Fernando Lopez Aguilar, la défaite toutefois est relative : “A tous ceux qui pensaient que la société espagnole s‘était déconnectée de l’Europe, nous leur avons montré qu’ils avaient torts avec cette campagne. Et par dessus, nous nous sommes distingués comme le premier Parti socialiste européen”. L’ampleur de la crise en Espagne est sans équivalent au sein de l’Union. Et le taux de chômage y est le plus élevé.