DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victoire des conservateurs, défaite des socialistes, poussée des extrêmes et des Verts

Vous lisez:

Victoire des conservateurs, défaite des socialistes, poussée des extrêmes et des Verts

Taille du texte Aa Aa

La victoire des conservateurs est sans appel.
En Allemagne, pays qui envoie 99 députés, les conservateurs et leurs alliés sont largement en tête avec 38% bien loin devant les sociaux-démocrates qui enregistrent leur plus mauvais résultat (21%). Déroute aussi des sociaux-démocrates du SPÖ en Autriche qui ne récoltent que 23,85% des voix contre 29,69% aux conservateurs de l‘ÖVP. 
En France, le parti du président Sarkozy est également victorieux devant les socialistes laminés.
En Italie, le parti de Silvio Berlusconi s’impose. En Espagne, la droite bat d’une courte tête les socialistes du Premier ministre Jose Luis Zapatero. Victoire  aussi de la droite au Portugal face aux socialistes du chef du gouvernement José Socrates. En Grande-Bretagne, les travaillistes de Gordon Brown enregistrent une défaite cuisante, relégué en troisième position derrière les conservateurs et le parti europhobe Ukip.
Des formations extrêmes progressent ou font leur entrée au Parlement européen. C’est le cas du parti islamophobe de Geert Wilders aux Pays-Bas qui dès jeudi a remporté 17% des voix et quatre sièges. Pour la première fois, la Grande-Bretagne a élu deux eurodéputés issus d’un parti d’extrême-droite. En Autriche, l’extrême-droite du FPÖ et du BZÖ reccueille ensemble près de 18% des suffrages. En Hongrie, percée du parti d’extrême-droite Jobbik qui peut prétendre à deux sièges. En Slovaquie, les ultranationalistes du SNS devraient obtenir leur premier siège. En Roumanie, le Parti de la Grande Roumanie décrocherait deux sièges.