DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après avoir décroché deux sièges historiques, le BNP veut peser au Parlement européen

Vous lisez:

Après avoir décroché deux sièges historiques, le BNP veut peser au Parlement européen

Taille du texte Aa Aa

Son leader Nick Griffin a été élu dans le nord-ouest du pays et Andrew Brons a lui remporté un siège dans le nord. Le BNP va ainsi recevoir 360 000 euros de dotation de l’Etat britannique.

Un résultat en forme d‘électrochoc pour la vie politique britannique. Le BNP a fait campagne en promettant une préférence nationale pour les emplois en se montrant hostile à une immigration massive et contre l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne.

Le British National Party a aussi surfé sur la vague de mécontement suscité par le récent scandale des notes de frais abusives des députés à Westminster qui a touché les grands partis et notamment le Labour et les conservateurs.

Cet électeur explique qu’il “vote traditionnellement pour les travaillistes mais cette fois il a choisi le BNP car il veut des vrais changements”.

Prochaine étape pour le BNP, essayer de créer un groupe de 25 élus au Parlement européen en se rapprochant d’autres formations d’extrême-droite afin d’obtenir une dotation de 26,3 millions d’euros.