DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La restructuration de Chrysler provisoirement retardée par la Cour suprême des Etats-Unis

Vous lisez:

La restructuration de Chrysler provisoirement retardée par la Cour suprême des Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Le constructeur automobile américain, qui a déposé le bilan, doit théoriquement être repris par le groupe italien Fiat, au moins partiellement. Or, la Cour suprême des Etats-Unis s’est prononcée ce lundi pour une suspension de la vente des actifs de Chrysler. La juge qui a rendu cette décision n’a pas précisé la durée de la suspension.

En tout cas, cela vient contrecarrer les plans de l’administration américaine. Le gouvernement de Barack Obama avait en effet échaffaudé un plan qui prévoit la reprise de Chrysler par un consortium mené par l’italien Fiat, avec notamment une participation des gouvernements canadiens et américains. La justice veut donc donner davantage de temps au processus de redressement judiciaire. Pour autant, dans ce dossier, il y a une date-butoir : le 15 juin. D’ici là, le plan de reprise de Chrysler doit être validé, faute de quoi, le repreneur Fiat pourrait faire machine arrière.