DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre britannique se maintient à flot

Vous lisez:

Le Premier ministre britannique se maintient à flot

Taille du texte Aa Aa

Gordon Brown a pu sauver sa tête en désamorçant une rébellion interne au parti travailliste, mais pour combien de temps? Les mois à venir le diront. Menacé de putsch après la débâcle historique du Labour aux élections européennes, et le scandale des notes de frais, Gordon Brown avait dû remanier en urgence son gouvernement, il y a quatre jours. Pour la première fois, ce lundi, il a réuni son nouveau conseil des ministres.

Tous font bloc autour de lui comme l’explique le ministre de la culture, Ben Bardshaw: “Il n’y a pas course au leadership, pas d’autre candidat pour le poste de Premier ministre. Les Britanniques et les militants du Labour attendent que nous réformions le parlement et que nous surmontions la crise économique.” Le vent de la contestation pourrait toutefois se lever à nouveau lors du congrès de septembre si le Labour ne parvient pas d’ici là à combler son retard sur les conservateurs, que les sondages créditent de 20 points d’avance dans les intentions de vote. Les élections législatives sont prévues l’an prochain en Grande-Bretagne. La clef de la réussite de Gordon Brown sera sans nul doute le redressement de la situation économique du pays.