DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les candidatures fantaisistes prises au sérieux

Vous lisez:

Les candidatures fantaisistes prises au sérieux

Taille du texte Aa Aa

Certains pensaient que c‘étaient des candidats fantaisistes, seulement là pour pimenter cette élection européenne. Pourtant, ils ont convaincu les électeurs, à l’instar du parti des Pirates. Ce parti suédois a séduit 7% des électeurs, et gagne un siège sur les 18 qui représenteront le pays à Strasbourg. Le candidat de ce parti qui défend le téléchargement gratuit sur internet, a trois revendications : abolir le système des brevets, assouplir les droits d’auteurs, et réduire la surveillance sur internet.

Les moqueurs l’appellent la “Paris Hilton des Carpates” : peu de gens pariaient sur Elena Basescu, la fille du président roumain. La reine de la jet-set a pourtant remporté un siège en indépendante. Cet ex-mannequin de 29 ans veut défendre son programme, axé sur la protection des enfants dont les parents travaillent à l‘étranger. Mais le conte de fée n’aura pas fonctionné pour le prince Emmanuel Philibert de Savoie, tête de liste du parti centriste UDC pour la région nord de l’Italie. Il n’obtient pas de siège mais cet échec le motive pour continuer en politique.