DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Feu vert pour la cession de Chrysler à un consortium mené par Fiat

Vous lisez:

Feu vert pour la cession de Chrysler à un consortium mené par Fiat

Taille du texte Aa Aa

La vente doit être finalisée aujourd’hui. La Cour suprême américaine a rejeté hier la demande de fonds de pensions de l’Indiana qui réclamait une suspension de la vente.

Cette cession, qui aurait dû avoir lieu lundi, avait été gelée à l’initiative de la juge Ruth Bader Ginsburg. Une initiative qui n’a donc pas fait long feu. Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour les salariés. La veille, la justice autorisait la suppression de 789 points de vente. Le “nouveau Chrysler” qui doit sortir du processus judiciaire sera détenu dans un premier temps à 20% par Fiat, qui pourra grimper par étapes à 35%, tandis que les Etats américain et canadien détiendront 10% et un fonds à gestion syndicale aura 55%. Comme prévu, le patron de Fiat, Sergio Marchionne, sera le directeur général de la nouvelle société.