DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rapprochement Chrysler - Fiat : la cour suprême donne son accord

Vous lisez:

Rapprochement Chrysler - Fiat : la cour suprême donne son accord

Taille du texte Aa Aa

Un grand pas a été franchi dans la cession de Chrysler à Fiat. La Cour suprême américaine a donné son accord à cette opération.

Elle n’a pas approuvé les arguments des fonds de pension de l’Indiana qui avaient demandé un gel du processus de vente. Cette décision intervient 48 heures après une première décision de la plus haute juridiction américaine. Elle avait décidé de retarder la reprise des principaux actifs de Chrysler pour une durée indéfinie, après le recours des fonds de pension. Avant la Cour suprême, le plan de reprise du constructeur américain avait déjà été accepté par un juge des faillites et une cour d’appel la semaine dernière. Dans un premier temps, le nouveau Chrysler qui doit voir le jour au terme du processus judiciaire sera détenu à 20% par Fiat. Un chiffre qui pourra grimper jusqu‘à 35 %. Chrysler avait déposé le bilan il y a six semaines.