DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exploitation de la forêt amazonienne : le parlement péruvien suspend une loi controversée

Vous lisez:

Exploitation de la forêt amazonienne : le parlement péruvien suspend une loi controversée

Taille du texte Aa Aa

Petite marche arrière au Pérou. Le parlement a suspendu hier une loi controversée sur l’exploitation de la forêt amazonienne. Une loi qui est à l’origine d’affrontements meurtriers entre forces de l’ordre et Améridiens. Le Parti nationaliste, parti d’opposition, a réclamé son abrogation pure et simple, en vain. Le texte, promulgué par décret par le président social-démocrate Alan Garcia, vise à encourager les investissements étrangers en Amazonie.
“Le pays ne devrait en aucune circonstance céder au chantage ou à la pression, a estimé Garcia.

Une pression qui se poursuit, car la minorité amérindienne ne se satisfait pas d’une simple suspension de la loi. Une journée de mobilisation nationale est prévue ce jeudi pour amplifier notamment les blocages de routes. “Notre réaction n’est pas de suspendre la grève, mais de continuer jusqu’au bout, a indiqué Efrain Pizango, chef tribal. Comme vous l’avez entendu, cette mesure est suspendue pour seulement 90 jours. Cela ne nous convient pas à nous, la population indigène. Nous allons rassembler davantage de personnes et continuer le combat jusqu‘à la fin.” Les blocages ont affecté l’approvisionnement en gaz. Plus grave, les violents affrontements entre tribus amazoniennes et policiers ont fait des dizaines de morts la semaine dernière. Critiquant le gouvernement pour sa gestion de la crise, la ministre de la Femme et du Développement social a démissionné mardi.