DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement allemand continue de discuter avec des investisseurs potentiels dans Opel

Vous lisez:

Le gouvernement allemand continue de discuter avec des investisseurs potentiels dans Opel

Taille du texte Aa Aa

Le dossier Opel : la conférence de presse organisée jeudi conjointement entre le ministre allemand de l‘économie et le secrétaire britannique au commerce Peter Mandelson, a apporté un éclairage nouveau sur le dossier. Berlin continue de discuter avec des candidats intéressés par Opel et par Vauxhall, sa filiale britannique qui emploie 5.000 personnes. “C’est plus qu’important de garder des liens avec d’autres investisseurs potentiels et ceux qui sont intéressés à garder vivantes les structures européennes de General Motors, a affirmé Karl Theodor zu Guttenberg, le ministre allemand de l‘économie, ajoutant : il est certain que des négociations ont lieu actuellement entre Magna et General Motors, mais comme nous le savons tous, ces négociations peuvent échouer”. Le gouvernement allemand reste on le voit, très prudent : des dizaines de milliers d’emplois sont en jeu. Parmi les candidats investisseurs, Karl Theodor zu Guttenberg a cité notamment le constructeur chinois BAIC, qui serait, selon d’autres témoignages proches du dossier, intéressé également par le constructeur suédois Volvo, propriété de l’américain Ford. Une équipe de dirigeants de BAIC devait d’ailleurs visiter le siège de Volvo à Goeteborg jeudi.