DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle ère entre Tripoli et Rome

Vous lisez:

Nouvelle ère entre Tripoli et Rome

Taille du texte Aa Aa

En visite historique en Italie, Mouammar Kadhafi a estimé hier que la “page du passé colonial était désormais tournée” entre les deux pays.

Le leader lybien a rencontré successivement Silvio Berlusconi le président du Conseil mais aussi Giorgio Napolitano, le président de la République. Cette visite intervient après la signature en août dernier d’un traité qui a soldé les comptes de plus de trente ans de colonisation italienne. Un traité en échange des excuses de l’Italie et de dédommagements sous forme d’investissements en Libye pour les 25 prochaines années. Une partie de la classe politique italienne, notamment à gauche, a dénoncé cet accueil en grande pompe du leader lybien. Kadhafi devra donc se contenter d’une salle annexe du palais du Sénat pour s’exprimer au lieu du cadre habituel et solennel de l’hémicycle. Un accueil dénoncé aussi par plusieurs centaines de manifestants réunis devant l’ambassade de France à Rome pour défendre les droits de l’homme. Ces manifestants dénoncent la contrepartie lybienne au traité soldant la période coloniale. Outre un accès facilité à son pétrole, Tripoli a accepté de reprendre debut mai 500 immigrés interceptés par la marine italienne suscitant l’indignation du HCR et des ONG.