DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles veut de nouvelles normes pour des articles de puériculture


Le bureau de Bruxelles

Bruxelles veut de nouvelles normes pour des articles de puériculture

Les fermetures de sécurité pour les fenêtres ou les portes de balcons sont censées prévenir les accidents, qui peuvent être fatals aux enfants. Or certains de ces systèmes ne sont pas aussi fiables qu’il y paraît. C’est pourquoi la Commission européenne veut introduire des normes. Les explications de la porte-parole Helen Kearns :

“Grâce à une étude conjointe menée récemment par des pays comme l’Autriche et le Danemark, nous nous sommes rendus compte que près de 20% des systèmes de verrouillage des fenêtres sur le marché ne passaient pas les tests basiques de mise à l‘épreuve des enfants. D’autres produits échouaient aussi en termes de résistance à l’impact et de résistance générale. En Suède, ces produits sont obligatoires, les parents doivent les utiliser sur les fenêtres des maisons. Mais dans la plupart des autres Etats membres, c’est le choix des parents.” De la même manière, Bruxelles veut imposer des normes pour les sièges de bains et autres articles de ce type, qui peuvent se détacher du fond de la baignoire ou s’ouvrir accidentellement. Les Etats membres devraient donner leur accord dès lundi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La France va sans doute monnayer son soutien plein et entier à Barroso