DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La morosité du trafic aérien va ternir l'ambiance du Salon aéronautique du Bourget qui débute lundi près de Paris

Vous lisez:

La morosité du trafic aérien va ternir l'ambiance du Salon aéronautique du Bourget qui débute lundi près de Paris

Taille du texte Aa Aa

Ternie par la crise économique et celle du secteur aérien, l‘édition 2009 du salon aéronautique et de l’espace du Bourget qui fête ses 100 ans lundi, est aussi endeuillée par l’accident le 1er juin de l’Airbus A330 reliant Rio à Paris. Comme l’IATA l’a annoncé récemment, 2009 sera la première année depuis 2001 à afficher un recul du trafic passager et du fret aérien. Peu de nouveauté au Bourget cette année si ce n’est le constructeur russe Sukhoï qui présente en première mondiale son avion de transport régional le SuperJet 100. Réalisé en partenariat avec les occidentaux Finmeccanica, Safran et Thales. Le Sukhoï SuperJet 100 marque le grand retour des russes dans l’aéronautique civile commerciale. Cette année au Bourget : moins de d’annonces de commandes à attendre de la part de Boeing et Airbus, par rapport à la dernière édition du salon en 2007 durant laquelle les frères ennemis de l’aéronautique avaient engrangé 105 milliards de dollars de commandes.