DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran: Une victoire contestée

Vous lisez:

Iran: Une victoire contestée

Taille du texte Aa Aa

Le changement attendu en Iran n’est pas arrivé. L’ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad est déclaré vainqueur de la présidentielle, une victoire d’ores et déjà contestée par son principal rival le modéré Mir Hossein Moussavi.

Selon la commission électorale, le président sortant obtient plus de 63% des suffrages, un score qui déjoue tous les pronostics qui annonçeaient un duel serré. Quant à la participation, elle a dépassé 80%, un record qui était censé favoriser le candidat modéré. Dès hier soir, Mir Hossein Moussavi a dénoncé une manipulation du vote et des fraudes. A Téhéran, des heurts ont opposé ce matin ses partisans à la police. Aux médias présents sur place, ils parlent de leur désarroi: “Au moins 80, 90% des électeurs de Téhéran ont voté en faveur de Moussavi dit cet homme, mais vu la tournure des évènements, je suis vraiment choqué, j’attends de voir comment ça va finir. Je n’arrive pas à y croire.” Mir Hossein Moussavi a dénoncé une pénurie de bulletins de vote et l’attaque de certains de ses QG. L’ex-Premier ministre ne compte pas en rester là. Lors d’une conférence de presse, il a parlé de “dangereuse mascarade” et a exhorté Téhéran à restaurer la légalité et à préserver les droits du peuple iranien.