DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : la diaspora se mobilise contre Ahmadinedaj

Vous lisez:

Iran : la diaspora se mobilise contre Ahmadinedaj

Taille du texte Aa Aa

“Où sont passés nos votes ?” C’est la question que sont venue poser ces exilés iraniens devant l’ambassade d’Iran à Londres. Tous ont voté vendredi par procuration pour le candidat réformateur Mir Hossein Moussavi. Aucun d’entre eux ne se reconnaît dans les chiffres officiels. Ils accusent le régime des Mollahs d’avoir bourré les urnes.

“Personne ne peut croire ces résultats. Ces résultats ne sont pas vraisemblables, ils ne sont pas fondés. Personne, personne en Iran ne peut dire que ces résultats sont acceptables,” dit un manifestant. Selon la Résistance iranienne en exil, le soutien véritable au régime des Mollahs ne serait que de 3 %. Pour sa présidente élue et chef des Moudjahidines du peuple, Maryam Rajavi, les Iraniens ont en fait boudé les urnes. “Selon les informations des témoins de la résistance sur le terrain, sur 25000 bureaux de vote dans tout le pays, le nombre réel de personnes qui ont voté était environ de 7,5 millions. Ainsi plus de 85% des électeurs ont boycotté les élections.” Selon les spécialistes de l’Iran, la fraude électorale est le sport national du régime des mollahs. Elle est facilitée par l’absence de liste électorale. Un simple extrait de naissance suffit pour voter. Un électeur peut donc se rendre dans différents bureaux pour voter plusieurs fois.