DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Républicains espagnols à l'honneur au Mexique

Vous lisez:

Les Républicains espagnols à l'honneur au Mexique

Taille du texte Aa Aa

Veracruz a fêté hier le 70ème anniversaire de l’arrivée de ces réfugiés : des enfants à l‘époque, 1600 opposants de l’Espagne franquiste qui ont débarqué au Mexique le 13 juin 1939. Ils avaient d’abord fui leur pays pour la France mais à l‘époque le gouvernement de Pétain les avaient parqués dans des camps de concentration, notamment à Sète. Beaucoup d’entre eux ont finalement trouvé refuge de l’autre côté de l’Atlantique.

“C’est très émouvant et je ne m’attendais pas à ça”, dit cette femme. “Le gouvernement du Mexique et les autorités ici de Veracruz ne nous avait pas prévenus et donc, cela a été une surprise”. Mexico a toujours soutenu le gouvernement républicain en exil de Juan Negrin. Madrid, au contraire, n’a décidé d’octroyer la nationalité espagnole à ces réfugiés qu’en 2008. “J’ai des racines espagnoles mais mes racines les plus profondes sont mexicaines”, raconte un autre exilé. “Je n’arriverai jamais à vraiment expliquer pourquoi, mais je ne veux pas renier mes racines mexicaines, c’est pourquoi je n’ai jamais voulu retourner en Espagne”. Le Sinaïa fut le premier bateau à faire route vers le Mexique. Il est parti du port méditerranéen de Sète le 25 mai 1939 avec à son bord plus d’un millier d’enfants. Au total, 20 000 exilés espagnols prirent la route du Mexique. De nombreux bateaux furent ensuite affrétés depuis différents ports français à destination de l’Argentine, du Chili ou encore de l’URSS. Mexico a toujours apporté son soutien aux républicains en exil.