DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : le régime serre encore la vis

Vous lisez:

Iran : le régime serre encore la vis

Taille du texte Aa Aa

Le régime iranien a interdit la tenue aujourd’hui d’une marche de protestation des partisans de Mir Hossein Moussavi contre les résultats des élections présidentielles de vendredi. Et le journal du candidat conservateur modéré a été suspendu. Hier, Moussavi a annoncé avoir demandé officiellement au Conseil des gardiens de la Constitution l’annulation du scrutin pour fraude.

Téhéran n’avait pas connu de telles violences depuis les émeutes estudiantines de 1999. La police a annoncé hier avoir arrêté 170 personnes. Au moins, neuf responsables réformateurs, dont deux anciens vice-ministres ont été interpellés. certains ont été ensuite libérés. Fidèle à ses attaques contre l’Occident, Mahmoud Ahmadinejad, réélu officiellement, a accusé hier ses adversaires de liens avec l‘étranger. Des dizaines de milliers de personnes ont acclamé le président qui a martelé que “les élections en Iran étaient les plus propres” du monde. Il a également reproché aux médias étrangers de se livrer à une “guerre psychologique” contre son gouvernement. Plusieurs journalistes occidentaux ont d’ailleurs été priés de quitter le pays.