DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les corps des otages tués au Yémen rapatriés à Sanaa

Vous lisez:

Les corps des otages tués au Yémen rapatriés à Sanaa

Taille du texte Aa Aa

Deux des trois otages étrangers tués au Yémen sont de nationalité allemande. Berlin l’a confirmé. La troisième victime est sud-coréenne. Les corps ont été rapatriés mardi dans la capitale yéménite, Sanaa. Une équipe d’experts allemands se rend sur place pour aider à l’identification des victimes. Une école protestante d’Allemagne a déjà indiqué avoir perdu dans ce drame deux de ses élèves aides-soignantes qui effectuaient un stage dans un hôpital de Saada, dans le nord du Yémen. Elles avaient 24 et 25 ans.

“C’est une triste nouvelle et nous condamnons fermement ces meurtres, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. Nos pensées sont avec les familles des victimes. La cellule de crise mise en place par le ministère des Affaires étrangères essaie sans relâche de savoir ce qui se passe pour les autres otages. Nous n’avons pas encore d’informations concrètes”. En tout, neuf étrangers, sept Allemands, une Sud-Coréenne et un Britannique, étaient portés disparus depuis vendredi dernier dans la province de Saada. Les autorités yéménites estiment qu’ils sont été enlevés par une tribu chiite mais les chefs de cette tribu démentent.