DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dirigeants occidentaux "préoccupés" par la situation en Iran

Vous lisez:

Les dirigeants occidentaux "préoccupés" par la situation en Iran

Taille du texte Aa Aa

De Berlin à Ottawa en passant par Paris et Washington, les pays occidentaux font part de leur préoccupation face à la tournure des événements en Iran : inquiétudes au sujet des violences, interrogations concernant le déroulement du scrutin de vendredi.

Le président américain s’est exprimé ce lundi, en se gardant bien de toute ingérence dans les affaires iraniennes. “Je suis profondément troublé par les violences que j’ai vues à la télévision, a dit Barack Obama. Je pense que le processus démocratique, la liberté d’expression, la possibilité de s’opposer pacifiquement, sont des valeurs universelles qui doivent être respectées”. Nombreuses déclarations aussi des dirigeants européens, par la voix de leurs ministres des Affaires étrangères, réunis ce lundi à Luxembourg. Ainsi, le chef de la diplomatie britannique, David Miliband, qui a affirmé suivre “avec beaucoup d’attention l‘évolution de la situation en Iran”. “Les très sérieux doutes émis quant au caractère vraiment libre et sincère des opérations de vote sont manifestement au coeur des préoccupations de nombreuses personnes en Iran” a-t-il ajouté. Le chef de la diplomatie européenne, Javier Solana a dit espérer que “la volonté du peuple sera respectée”, tout en exprimant son souhait de garder le contact avec Téhéran. En toile de fond, il y a l‘épineux dossier du nucléaire. Par ailleurs, l’ambassadeur d’Iran en France a été convoqué au Quai d’Orsay afin d’apporter des explications sur ce qui se passe. Idem en Allemagne et au Canada.