DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle iranienne : un nouveau décompte des voix pourrait avoir lieu

Vous lisez:

Présidentielle iranienne : un nouveau décompte des voix pourrait avoir lieu

Taille du texte Aa Aa

Durant la nuit de lundi à mardi, des véhicules ont été incendiés dans le centre de la capitale iranienne. Des sites internet d‘étudiants iraniens révèlent par ailleurs que dimanche soir, des dortoirs universitaires et des immeubles d’habitations de Téhéran ont été attaqués par des des miliciens islamiques présumés. Tôt mardi matin, deux proches de l’ex-président réformateur Khatami ont été arrêtés.

“L’opposition iranienne, explique Riad Muasses, chef du service arabe d’euronews, se concentre principalement dans les grandes villes comme Téhéran et Ispahan. Mais cette opposition n’est pas homogène car elle regroupe les supporteurs de Moussavi, quelques royalistes nostalgiques de l‘époque du chah d’Iran ainsi que tous les opposants au régime des mollahs. L’opposition, de différents bords politiques, a toutefois un objectif unique, avoir le dessus sur Ahmadinejad et c’est ce qui fait sa force aujourd’hui”. Lundi, les partisans du réformateur Mir Hossein Moussavi ont de nouveau manifesté en masse en maintenant le calme dans leurs rangs. Le Conseil des gardiens a fait une petite concession ce mardi; il se dit prêt à procéder à un nouveau décompte des voix de l‘élection présidentielle controversée.