DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée de deuil à l'appel de l'opposition iranienne

Vous lisez:

Journée de deuil à l'appel de l'opposition iranienne

Taille du texte Aa Aa

Les marches de l’opposition se suivent et se ressemblent en Iran. Toujours interdites par le pouvoir mais toujours massives, comme le montrent des images tournées par les manifestants eux-mêmes. Mais le chef de l’opposition Mir Hossein Moussavi a voulu faire de ce jeudi une journée particulière, une journée de deuil à la mémoire des civils tués depuis le début de la contestation. Les autorités iraniennes ont reconnu la mort de sept personnes mais les victimes sont beaucoup plus nombreuses selon certains sites internet tenus par des étudiants.

Mir Hossein Moussavi a contesté les résultats de la présidentielle devant le Conseil des gardiens de la Constitution. Ce Conseil doit le recevoir et l’entendre samedi. Le régime du président Ahmadinejad poursuit la répression. Un nouveau chef d’une organisation d’opposition a été arrêté alors qu’il était hospitalisé à Téhéran. Mais le pouvoir conservateur commence à se diviser. Des députés et des chefs religieux contestent la ligne officielle.