DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les notes de frais des députés britanniques publiées sur internet

Vous lisez:

Les notes de frais des députés britanniques publiées sur internet

Taille du texte Aa Aa

Nombre de Britanniques vont aujourd’hui se connecter sur internet. La Chambre des communes y publie en effet la liste des dépenses des députés lors des quatre dernières années, un rapport enfin public qui suit les révélations fracassantes sur les abus des notes de frais.

Mais certains détails pourtant, comme les adresses, sont cachés, pour des raisons de sécurité. Le Daily Telegraph, à l’origine du scandale, promet de publier les listes complètes, sans censure, dans son édition de demain ou samedi. Et alors que le site web du parlement a pris des mesures pour éviter d’exploser sous l’affluence des visiteurs, signe que cette affaire déchaîne les passions, voilà une nouvelle ministre qui démissionne. Kitty Usher, secrétaire d’Etat aux Finances, jure qu’elle n’a pas abusé du sytème des notes de frais, mais s’en va “pour ne pas être un souci” pour Gordon Brown. Un Premier ministre affaibli par le démission de 11 ministres, et par la claque électorale des européennes.