DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale des notes de frais : le conservateur britannique David Cameron remboursera plus que prévu

Vous lisez:

Scandale des notes de frais : le conservateur britannique David Cameron remboursera plus que prévu

Taille du texte Aa Aa

Le chef de l’opposition conservatrice en Grande-Bretagne David Cameron met la main à la poche davantage qu’il ne l’avait espéré dans un premier temps. Touché lui aussi par le scandale des notes de frais pour des travaux réalisés dans sa résidence secondaire, il annonce qu’il remboursera quelque 1100 euros à la Chambre des communes.

Ses dépenses comme celles de tous les députés ont été publiées ce jeudi sur le site Internet de la Chambre des communes. Le journaliste du “Daily Telegraph” Andrew Pierce déplore les lacunes des renseignements rendus publics. “ Nous avons jeté un coup d’oeil sur le site Internet, explique-t-il. Des informations importantes ont été noircies, effacées. Les parlementaires parlent d’informations sensibles mais en fait, on ne sait pas comment l’argent a été dépensé, si c’est pour la décoration intérieure, pour le jardin ou bien même une douve autour de leur château.” Cette publication survient au lendemain de la démission d’un onzième ministre du gouvernement de Gordon Brown, Kitty Usher, secrétaire d’Etat aux finances, accusée de ne pas avoir payé d’impôts sur des plus-values immobilières. Une réforme du système de défraiement est en cours de discussion au Parlement.