DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet européen : José Manuel Barroso mise sur le soutien des Vingt-sept

Vous lisez:

Sommet européen : José Manuel Barroso mise sur le soutien des Vingt-sept

Taille du texte Aa Aa

José Manuel Barroso est en première ligne au sommet européen qui s’est ouvert ce jeudi. Le président de la Commission est candidat à sa propre succession. Et au dîner, il passera son grand oral. Sauf surprise, les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-sept lui apporteront ensuite leur soutien politique. A la demande de la France et de l’Allemagne, le chef de l’exécutif européen a rédigé un programme pour les cinq prochaines années. Il y parle d‘économie sociale de marché, de protection des intérêts européens ou encore de développement durable. Certains pays comme la Suède, qui sera la prochaine à présider l’Union, insistent pour que la nomination de Barroso soit officialisée le plus tôt possible. Mais d’autres préfèrent attendre de jauger le Parlement européen qui aura aussi son mot à dire.

Autre dossier majeur : le Traité de Lisbonne et sa ratification par l’Irlande. Brian Cowen ne repartira pas les mains vides. Le Premier ministre irlandais est venu chercher des garanties pour pouvoir organiser un second référendum sur le traité dans son pays. Ces garanties, telles que le maintien de la neutralité militaire de l’Irlande ou de l’interdiction de l’avortement, seront inscrites noir sur blanc dans un document juridiquement contraignant. Troisième dossier chaud, la réforme de la régulation financière en Europe, avec la création de nouvelles entités à la clé. Mais le Royaume-Uni a à ce sujet quelques réticences.