DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un verdict mesuré dans l'affaire dite des "bébés congelés"

Vous lisez:

Un verdict mesuré dans l'affaire dite des "bébés congelés"

Taille du texte Aa Aa

Une mère de famille française, Véronique Courjault, a été condamnée à Tours, à huit ans de prison pour avoir tué à la naissance trois de ses enfants entre 1999 et 2003. Les faits avaient été révélés en 2006 après la découverte au domicile du couple en Corée du Sud, des corps de deux bébés dans un congélateur. Le mari de Véronique Courjault avait été de son côté, mis hors de cause. L’accusée a reconnu avoir étranglé ses trois enfants mis au monde en secret. Pour toute explication, elle a indiqué “avoir été consciente d‘être enceinte, mais pas enceinte de bébés”. Véronique Courjault pourrait bénéficier d’une libération conditionnelle et retrouver ses deux autres fils, dans un an.