DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : l'opposition céderait aux pressions de Khamenei

Vous lisez:

Iran : l'opposition céderait aux pressions de Khamenei

Taille du texte Aa Aa

La plus grande confusion règne à Téhéran. L’opposition iranienne ferait finalement marche arrière. Ses dirigeants auraient décidé d’annuler la manifestation prévue aujourd’hui dans les rues de Téhéran pour dénoncer les résultats de l‘élection présidentielle. Ils cèderaient ainsi aux pressions de l’ayatollah Khamenei, qui a condamné la mobilisation de la rue hier, décrétant ces rassemblements illégaux.

Le guide suprême a renouvelé son soutien à Mahmoud Ahmadinejad, vainqueur officiel de la présidentielle et a avertit les dirigeants de l’opposition qu’il les tiendrait directement responsables d’un bain de sang. L’annulation officielle de la manifestation ne veut pas dire que les sympathisants de l’opposition s’abstiendront de défiler. En dépit des interdictions de manifester, le mouvement a gagné en ampleur et en intensité depuis l‘élection du 12 juin. La nuit dernière, des miliciens bassidjis ont été déployés en masse dans les rues de Téhéran, laissant craindre un dérapage.