DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'influence du guide suprême en jeu en Iran


Iran

L'influence du guide suprême en jeu en Iran

Quelle influence le guide suprême iranien exerce-t-il réellement sur la population? C’est bien l’enjeu de cette journée. Car, hier, Ali Khamenei a validé la victoire de Mahmoud Ahmadinejad à l‘élection présidentielle et interdit les rassemblements de l’opposition. Reste donc à savoir si les partisans de Mir Hossein Moussavi oseront braver ces directives.

“Les combats de rue après des élections ne sont pas acceptables et portent atteinte à la démocratie”, a déclaré Ali Khamenei. “J’appelle toutes les parties impliquées à mettre un terme à ces manifestations. Faute de quoi, les organisateurs de ces manifestations seront tenus directement responsables d’un éventuel bain de sang.” Une menace directe assortie de mesures concrètes. De nombreux miliciens bassidjis, fidèles du pouvoir, ont été déployés hier soir aux points névralgiques de la capitale iranienne. Depuis plus d’une semaine, des milliers de personnes se rassemblent chaque jour pacifiquement pour demander l’annulation des élections. Un scrutin truqué, selon elles, et remporté par leur leader, le réformateur Mir Hossein Moussavi. Le bras de fer a connu son point d’orgue lundi. Huit personnes sont décédées lors d’une manifestation. Amnesty International estime même à 10 ou 12 le nombre de morts dues à la répression. En défilant, les opposants risquent donc de s’exposer à de nouveaux tirs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ancien président iranien Bani Sadr ne "croit pas au bain de sang"