DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Europe, les appels au calme en Iran se multiplient

Vous lisez:

En Europe, les appels au calme en Iran se multiplient

Taille du texte Aa Aa

Alors que des milliers de personnes manifestaient à Hambourg, ou ici Berlin, Angela merkel  a lancé un message ferme à Téhéran : la chancelière allemande réclame un nouveau décompte du scrutin, et demande la fin des violences contre les manifestants. 

Sur un ton plus modéré, le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini s’est déclaré “affligé par les pertes de vies humaines” en Iran. A Londres on rejette les accusation du régime islamique, qui en représaille a expulsé le correspondant de la BBC.
 
En Iran, plusieurs ambassades occidentales ont été appelées à ouvrir leur portes aux manifestants. Parmi elles, la Suède qui s’apprête à prendre le 1er juillet la  présidence de l’UE.