DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La polémique sur les notes de frais continue de secouer la Grande-Bretagne

Vous lisez:

La polémique sur les notes de frais continue de secouer la Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Coup de tonnerre historique sur Westminster. Le président du parlement quitte son poste aujourd’hui. Michael Martin, après neuf années passées à diriger les débats à la chambre des communes, est poussé dehors par le scandale des notes de frais. Sa démission est du jamais vu depuis 1695, son remplaçant sera désigné demain.

Le rôle du prochain speaker sera d’assainir le système des notes de frais. Dernières personnalités montrées du doigt, trois politiciens, soupçonnés d’avoir exagérément profité du système, se faisant rembourser par exemple des emprunts fictifs. “J’ai toujours dit que je vais coopérer complètement à l’enquête, explique le député Chaytor. Je veux expliquer mon cas. Je reconnais avoir fait une erreur mais je veux laver mon honneur.” Avant de laver son honneur, David Chaytor devra s’expliquer devant la police. Pour la première fois Scotland Yard annonce une série d’enquêtes sur les abus.