DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téhéran dénonce l'ingérence occidentale

Vous lisez:

Téhéran dénonce l'ingérence occidentale

Taille du texte Aa Aa

Le régime des mollahs continue de dénoncer l’ingérence occidentale dans ses affaires intérieures. Dans une allocution aux diplomates étrangers à Téhéran, le Ministre iranien des affaires étrangères s’en est pris à la Grande-Bretagne, à la France et à l’Allemagne pour leurs critiques du processus électoral en Iran.

Manoucher Mottaki a notamment laissé entendre que les services secrets britanniques auraient envoyé des agents dans le pays avant la présidentielle du 12 juin pour influencer le scrutin.

Le chef de la diplomatie iranienne, dont l’intervention était retransmise en direct à la télévision nationale, a estimé que “la possibilité de fraudes était quasi nulle”. L’examen des plaintes électorales déposées par les candidats battus doit être conclu cette semaine.