DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : position difficile à tenir pour la Maison Blanche

Vous lisez:

Iran : position difficile à tenir pour la Maison Blanche

Taille du texte Aa Aa

La Maison Blanche condamne les violences en Iran mais se garde d’apporter un soutien trop marqué à l’opposition, pour ne pas donner une impression d’ingérence. Cette réserve, assumée par le président américain Barack Obama, est critiquée par plusieurs sénateurs républicains qui aimeraient qu’il prenne parti plus clairement.

“La position d’Obama peut se défendre, estime un analyste, car si vous allez trop loin, les Iraniens vous accusent de vous mêlez de leurs affaires. Par ailleurs, l’opposition peut croire que les Américains vont l’aider d’une manière ou d’une autre, et en réalité, c’est faux”. Ce week-end, Barack Obama a appelé les autorités iraniennes à mettre fin aux violences. C‘était sa prise de position la plus ferme depuis le début de la contestation. “Je ne suis pas partisan d’envoyer des armes ou d’organiser la révolte, indique le sénateur républicain John McCain, mais de dire que l’Amérique a une position en tant qu’autorité morale dans le monde”. Les sénateurs démocrates pensent au contraire qu’un soutien trop affiché aux opposants iraniens pourrait nuire à leur mouvement.