DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Neda, martyre de l'opposition iranienne

Vous lisez:

Neda, martyre de l'opposition iranienne

Taille du texte Aa Aa

Neda, jeune fille victime de la répression, est devenue une martyre de la contestation en Iran. Sa mort, vécue presque en direct grâce aux images relayées sur le réseau internet, a choqué les téléspectateurs du monde entier. Neda, qui manifestait aux côtés de son père, fait partie des victimes du weed-end à Téhéran. Au moins dix manifestants ont été tués, reconnaissent les médias iraniens officiels, en protestant une nouvelle fois contre la réélection controversée du président Ahmadinejad.

La presse étrangère ne peut toujours pas couvrir les manifestations quotidiennes de l’opposition iranienne; le régime l’interdit. Et les opposants ont de plus en plus de mal à faire circuler images et informations sur internet; les autorités ont limité au maximum le débit du réseau. En revanche, la police souhaite se servir d’internet pour encourager les Iraniens à la délation. Un site spécial a même été créé. Il appelle les citoyens à fournir toute information ou photo pour identifier les émeutiers et les arrêter.